Galápagos, Darwin, Faune et Flore

Galápagos, Darwin, Faune et Flore

Prenez un fruit de forme ronde, tracez une ligne imaginaire à l’exact milieu comme pour le couper en 2 parts égales, puis dessinez un point infime sur cette même ligne. Vous venez tout juste de situer les îles Galápagos !

Galápagos : un sublime décor naturel

Nature aux îles GalapagosPour croquer à pleines dents ce végétal si savoureux, il vous faudra parcourir quelques 965 kilomètres vers l’ouest dans l’Océan Pacifique depuis la côte équatorienne. Cet archipel fascinant composé de 41 îles (sans compter les innombrables îlots) a pu se développer en toute quiétude durant des millénaires, bien loin des ravages de l’activité humaine. Les croisiéristes amoureux de la nature y trouveront un décor naturel sublime, des espèces animales qu’il n’avait pas imaginées jusque là, une végétation luxuriante, bref, un endroit unique au monde ! Il n’en fallait pas plus à Charles Darwin, en totale immersion dans cet environnement incroyable, pour élaborer sa célèbre théorie de l’évolution et de la sélection naturelle.

L’Homme serait donc la suite logique de ce feu d’artifice biologique, et cet être si complexe capable d’explorer et de construire des navires ultra-modernes déambulant notamment sur les mers les plus hostiles de notre globe. Rassurez-vous, les conditions climatiques qui règnent sur cette zone de 8010 kilomètres carrés jonchée d’îles volcaniques sont optimales pour vos vacances. L’amplitude thermique entre les 2 « saisons » n’est que d’une petite dizaine de degrés et la température moyenne sur l’année s’élève à 24 degrés. Son unicité, l’archipel la doit à son incroyable diversité. En 1835, lorsque Charles Darwin séjourna sur l’île James, il ne lui fallu que quelques semaines pour collecter des centaines d’espèces de plantes, des dizaines d’oiseaux, de poissons, de coquillages, d’insectes, de reptiles... Et la singularité de ces découvertes ne résidait pas seulement dans l’importante quantité, mais surtout dans le caractère unique de ces éléments !

Combien vous faudra-t-il de jours pour en observer des dizaines vous aussi ? C’est certain, votre itinéraire en croisière vous laissera cette liberté de rencontrer des tortues géantes (selon la saison), des lions de mer, des iguanes (terrestres et marins), des zayapas rouges, des lézards des laves, des poissons tropicaux, des poulpes, des murènes... Ne manquez pas le panorama exceptionnel sur la baie que vous offre le sommet du Cerro Dragón sur l’île de Santa Cruz, ou celui que propose Roca Pináculo, les mangroves exceptionnelles et la plage de sable blanc de Punta Cormorant, la plage de sable rouge de Rábida (également appelée l’île de Jervis), ou même les incontournables spots de surf de l’île de San Cristobal. Sur cette dernière, vous pourrez également vous adonner aux plaisirs de la plongée sous-marine, de même que sur les sites de Espanola, Isabela, Fernandina ou Floreana. Pour visiter en bateau les Galápagos, ne comptez pas sur les mégapaquebots, ils ne sont pas les bienvenus. Les compagnies proposant des croisières dans cette fantastique région ont des capacités qui ne dépassent que très rarement les 150 passagers.

 

 

Bon à savoir avant de partir aux Galápagos

  • Il est strictement interdit de fumer sur les îles Galápagos
  • Les îles de l’archipel ont bien souvent plusieurs noms
  • Les requins à pointe blanche que l’on peut observer lors d’une session de snorkeling sont inoffensifs
  • Les îles Galápagos constituent le premier parc naturel d’Équateur
  • Suite aux efforts sans relâche de la part de l’Équateur, l’archipel ne fait plus partie depuis 2010 de la liste des sites menacés du patrimoine mondial de l’ONU
  • Il ne peut y avoir plus de 50.000 visiteurs par an aux Galápagos
  • Pour découvrir l’archipel avant votre départ, n’hésitez pas à visionner l’excellent documentaire « Galapagos 3D » de David Attenborough

Publié le lundi 12 octobre 2020 à 09:23

À propos de l'auteur

Fred Fred Santos : Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.