Préparer ses escales croisière : 5 conseils incontournables

Votre itinéraire de croisière est désormais connu, ainsi que les escales que vous allez faire. D'accord, mais allez-vous préparer un minimum vos sorties à terre ou allez-vous déambuler au gré du vent ? Voici 5 conseils pour préparer au mieux vos escales !

Croisière : 5 conseils à suivre pour bien préparer ses escales
Partagez cette info avec vos amis :
 

Allez-vous faire des excursions ?

 
Dès lors que vous embarquez sur un navire de croisière, qu'il soit maritime ou fluvial, vous allez faire des arrêts dans les ports sur l'itinéraire. Reste à savoir si vous poser le pied à terre en totale autonomie ou si vous allez être accompagnés par des professionnels et de fins connaisseurs de la région. Partir en totale autonomie présente bien sûr cet avantage de la liberté totale mais aussi cet inconvénient de ne pas visiter les bonnes choses ou de mal les visiter. À l'inverse partir en excursion avec un groupe vous donnera certes moins de liberté de mouvement, mais vous assurera de ne pas manquer l'essentiel, voire l'incontournable !
 
Si vous optez pour des excursions, préférez celles où le guide parlera français à coup sûr. Car il faut savoir que s'il n'y a pas assez de Français dans un groupe d'excursionnistes, le guide ne parlera pas français. Et ne croyez pas que, parce que l'escale ne propose qu'une session shopping, il faudra vous passer d'un accompagnement. En effet, il y a des lieux à privilégier et d'autres à éviter et ça, seul un fin connaisseur de l'escale peut vous le dire ! Par exemple, découvrir la Patagonie en croisière ne s'improvise pas, et il est toujours préférable de le faire avec une équipe francophone, que ce soit sur le bateau ou à terre.
 
 
 

Envie de faire les escales seul(e) ?

 
Cette soif de liberté a donc eu raison de votre manière d'organiser vos escales. Tant mieux pour vous, mais il convient tout de même de prendre quelques précautions. D'abord, sachez que le bateau partira du port à l'heure, que vous soyez à bord ou que vous soyez coincé(e) dans un taxi victime d'un embouteillage. Et sachez également que pour remonter à bord si vous le manquez le départ, cela se fera intégralement à vos frais. On vous laisse imaginer les choses si en plus votre navire quitte le pays entre les 2 escales. Mettez tout de suite le cap sur l'aéroport le plus proche.
 
Escales en croisièreTrêve de pessimisme et voyez ce que le monde moderne nous propose aujourd'hui ! Si vous êtes habitué(e) aux applications mobiles, sachez qu'il existe pléthore de petit programmes qui vous permettront d'organiser et d'anticiper vos visites. Google Maps pour les déplacements, TripAdvisor pour les visites recommandées… moyennant quelques préparatifs, vous devriez pouvoir faire de belles visites. Par contre, ces applications, aussi fabuleuses soient-elles, ne vous assureront pas la visite en français ni même l'accès à certaines zones privées de musées, palais… on ne peut pas tout avoir ! 
  

Vous partez avec Voyages d'exception ? Ne manquez pas ce rendez-vous !

 
Si vous partez avec Voyages d'exception, vous n'êtes pas sans savoir que vous bénéficierez systématiquement d'un accompagnement francophone au cours de vos escales. Sachez également que votre directeur de croisière vous propose une réunion informative sur l'escale. Présentation du lieu (d'un point de vue notamment historique), meilleurs endroits à visiter, ceux à éviter soit parce qu'ils sont peu intéressants soit parce qu'ils peuvent présenter un risque pour votre sécurité… cette réunion d'information est un incontournable que les passagers ne ratent jamais tant elle est précieuse… que vous preniez les excursions avec Voyages d'exception ou non.
 

Si la prévoyance manque, on est en danger (proverbe danois)

 
Ne tombons pas dans une perspective alarmiste en imaginant tous les dangers et risques auxquels vous pourrez être exposés durant vos escales, mais ne perdons pas de vue que les imprévus existent et qu'ils peuvent être ennuyeux dans un pays étranger. C'est pour cela que nous vous recommandons de prévoir que votre téléphone soit le plus chargé possible (une batterie externe avec le câble qui va bien ne sera jamais de trop !), que vos papiers d'identité et vos moyens de paiement soient le plus en sécurité possible (des sacs avec fermeture éclair difficilement accessibles aux voleurs existent), mais aussi que vous préveniez un tiers de la croisière de l'endroit où vous vous rendez ! Pensez également à donner à ce dernier vos coordonnées téléphoniques, cela pourrait aider s'il voyait que le bateau s'apprête à appareiller et que vous n'êtes pas encore là.
 

Le petit conseil bonus !

 
Toutes les excursions proposées par le navire ne sont pas pertinentes, mais certaines valent vraiment de s’y intéresser. Aussi certains acteurs du secteur rivalisent d’ingéniosité pour séduire les croisiéristes avec de nouveaux services innovants. On pense notamment au dispositif Audiopen de Costa qui permet aux croisiéristes de visiter une ville de manière « autonome, amusante, alternative et économique ». Comptez 10 euros environ la location de ce petit matériel en forme de stylo qui fera office d’audioguide durant votre escale (chez Costa uniquement), ou téléchargez-en sur votre téléphone (CitySpeaker par exemple). Cela ne vaudra pas un accompagnement francophone par un expert de la région ou de la thématique du voyage, mais cela peut aider un peu…
 

Publié le lundi 28 juin 2021 à 17:24

À propos de l'auteur Fred Santos Fred Santos : Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.