Croisière Alaska

Prochain départ : 10 septembre 2022

Partez avec Voyages d’exception à la découverte de côtes et de terres uniques en Alaska ! Une faune étonnante (ours blancs, caribous, grizzlis, élans, bœufs musqués, loutres, morses…) et des paysages de glace incroyables vous y attendent. 750.000 habitants pour 1,718 million km²: l'une des densités de population les plus faibles au monde ! Au programme d'une croisière Alaska en notre compagnie, des conférences passionnantes dispensées par des experts francophones, une sélection d’excursions (en français), un navire élégant et des escales à couper le souffle.

Couverture de la brochure du voyage Croisière en Alaska, la dernière frontière

Prochain départ


Croisière en Alaska, la dernière frontière

Prenez part à une fabuleuse croisière en Alaska à bord du Celebrity Eclipse en fin d'année 2022. Avec un accompagnement francophone et de passionnantes conférences

Septembre 2022
14 jours, 12 nuits
À partir de 4.490 €

Guides Alaska

Avis clients
Alaska

Par Michel P.
Alaska - La dernière frontière
Mai 2017

Surtout de changez pas, Jean-Charles merci pour ces deux semaines inoubliables.

L'Alaska en croisière : une navigation à couper le souffle

HUbbard Glacier Alaksa
HUbbard Glacier Alaksa

L’ Alaska ! La destination est autant populaire que singulière. Le seul moment où l’on peut visiter le 49e État des États-Unis est en été, et éventuellement au printemps. Après, les conditions météorologiques ne le permettent tout simplement plus. Le saviez-vous ? L’Alaska a été vendu par la Russie aux États- Unis en 1867 pour la modique somme de 7,2 millions de dollars. Tout comme Hawaï, cet État ne dispose d’aucune frontière commune avec les États-Unis. Il faut le savoir, la navigation aux abords des côtes d’Alaska n’a rien d’un jeu d’enfant pour les capitaines des navires. Et pour cause, de nombreuses îles permanentes et temporaires (comprenez les icebergs) compliquent grandement la tâche du personnel navigant. C’est pourquoi les navires ne s’aventurent pas forcément sur des routes peu empruntées et propices aux mauvaises surprises. Ils préfèrent le « Passage Intérieur » à l’est de l’Alaska situé sur le territoire de la Colombie- Britannique (comptez une distance de 1000 miles environ, soit 1600 kilomètres), ainsi que la « Route des Glaciers » vers le Nord. Le premier stupéfie le croisiériste tant les paysages sont d’une beauté incroyable (lacs aux lueurs étincelantes, glaciers imposants, toundras à perte de vue...) et un spot unique pour les amateurs de canoë et de kayak. Le second, dont les départs s’effectuent généralement depuis Seattle ou Vancouver, est tout aussi fascinant avec ses hautes montagnes enneigées surplombant des fjords d’un bleu d’une pureté majestueuse.

Cap sur les terres alaskiennes

Ours d'Alaska
Ours d'Alaska

Si quelques compagnies tentent timidement de faire connaître cette destination magique à leurs croisiéristes, d’autres croient clairement en son potentiel. Certaines n’ont d’ailleurs pas hésité à investir des millions de dollars dans des infrastructures parfois surprenantes comme des trains. Toutefois, les capacités des ports restent encore limitées et les navires préféreront bien souvent jeter l’ancre plutôt que d’accoster. Ne misez par sur cette destination pour faire du shopping, il n’y aura rien de bien original et les magasins sont très rapidement bondés. Il faut dire que le million de touristes qui visite chaque année ce territoire peut vite se sentir à l’étroit dans ces quelques échoppes. Vous l’avez compris, l’intérêt d’un tel voyage est bien entendu la nature. Et outre le splendide décor naturel que ces lieux vous offrent (le parc national de Kenai Fjords - pour ne citer que lui, contient pas moins de 38 glaciers !), vous serez surpris par l’incroyable diversité de la faune : otaries, loutres, phoques, macareux moines, et bien entendu les baleines. Pour profiter pleinement du spectacle, une bonne condition physique est la bienvenue, car quelques marches sur les terres alaskiennes n’ont rien d’une simple balade en forêt.