L'Islande, un véritable paradis pour voir les aurores boréales

L'Islande, un véritable paradis pour voir les aurores boréales

Située au nord du cercle arctique, l’Islande, avec ses nuits d’hiver sans fin et ses étendues désertes, fait partie des destination de voyages les plus prisées. Véritable paradis pour les chasseurs d’aurores boréales, où et quand voir ces phénomènes naturels si impressionnants ? Vous saurez tout dans cet article pour préparer votre voyage.

À quelle période peut-on voir des aurores boréales en Islande ?

Bien que les aurores boréales se produisent tout au long de l’année en Islande, elles ne sont toutefois visibles à l’œil nu que durant un peu plus de huit mois, de la mi-août à avril. Si vous comptez vous y rendre durant cette période, il y a donc de fortes chances pour que vous puissiez assister à ce magnifique spectacle si les conditions météorologiques se montrent favorables. Elles se produisent en effet lorsque le ciel est dégagé, durant les nuits noires. Il est donc recommandé d’attendre la saison des aurores polaires si vous souhaitez pouvoir pleinement profiter de ce somptueux ballet de traînées colorées qui habillent le ciel. Privilégiez ainsi un départ en saison hivernale, de septembre à mars. Les chances de voir le ciel s’illuminer sont par ailleurs plus élevées au mois de janvier, en plein cœur de l'hiver, dès la tombée de la nuit entre 17 et 18 heures.

 

 

Des prévisions météorologiques existent-t-elles pour les aurores boréales ?

Bien qu’un ciel parfaitement dégagé soit nécessaire pour pouvoir se délecter d’une flamboyante aurore boréale, si vous souhaitez optimiser vos chances, nous vous recommandons de jeter un œil sur le site du Icelandic Meteorological Office avant de vous poster à un endroit éloigné de votre hébergement. Doté d’un outil fiable, ce service officiel islandais est en mesure de calculer sur une échelle allant de 1 à 9 l’indice d’activité des aurores boréales. Les meilleures probabilités d’apercevoir une aurore boréale débutent à partir d’un indice de 3. Inutile donc de vous précipiter au grand froid si l’indice stagne à 1 ou 2. En revanche, si vous observez un indice de probabilité situé entre 7 et 9, pensez à vous équiper de vêtements chauds et de chaufferettes avant de quitter votre hébergement car la nuit promet d’être grandiose !

Où peut-on observer des aurores boréales en Islande ?

Lorsque vous atterrirez à l’aéroport international de Keflavik, si vous arrivez de nuit, vous aurez peut-être la chance d’avoir un échantillon du spectacle qu’offrent les aurores boréales en jetant un œil au hublot de l’avion. Une fois arrivé à l’aéroport, pour avoir la chance de prendre votre première photo de ce phénomène, prévoyez une excursion d’environ 45 minutes en voitures à travers des paysages lunaires pour vous rendre à Reykjavik, la capitale islandaise. Vous serez alors à un endroit prisé par les amateurs d’aurores. Si vous êtes fatigué par votre voyage et ne souhaitez pas conduire davantage, n’hésitez pas à vous rendre en bord de mer autour de la statue Sun Voyager pour commencer à admirer ce phénomène dans l’obscurité, à l’écart des lumières de la ville. Le lendemain de votre arrivée dans votre hébergement, au départ de Reykjavik, vous pourrez faire une excursion à pied de 30 minutes jusqu’à un excellent spot d’observation : Seltjarnarnes.

Lagune pour observer les aurores boréales

Cette péninsule inhabitée se montre suffisamment sombre et calme pour contempler le ciel tout en trempant les pieds dans un bassin d’eau chaude. Pour une balade en voiture depuis Reykjavik, vous trouverez à 15 minutes de route une ville appelée Álftanes qui vous permettra de contempler et d’immortaliser une danse théâtrale des aurores boréales qui se reflètent dans la mer en la prenant en photo. En dehors de la capitale, le Nord et l’Ouest du pays sont idéales pour partir à la chasse de ce phénomène naturel compte tenu du fait que les nuits y sont plus longues. Accessible en voiture, le port de Borgarnes se montre idéal pour observer les aurores qui illuminent les petits bateaux de pêche. Si vous optez pour un voyage nature dans le pays à la fin de l’été, éloignez-vous de la pollution et de l’éclairage des grandes villes et privilégiez des destinations telles que Hautes Terres pour camper et assister aux impressionnantes aurores polaires. Si vous êtes équipé d’un 4X4, la région du Landmannalaugar vous impressionnera. Les amateurs de plage de sable apprécieront d’observer ce phénomène avec en fond sonore le clapotis des vagues depuis la côte sud sur la plage de Vík. Enfin, la lagune glaciaire de Jökulsárlón est le site le plus réputé pour une intense observation des aurores boréales.

Publié le vendredi 3 décembre 2021 à 13:51

À propos de l'auteur Fred Fred Santos : Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.