Volcan Mont Fuji Yama

Volcan Mont Fuji Yama

Le Japon, archipel d’îles situé sur la ceinture de feu du Pacifique, à la croisée des plaques tectoniques des Philippines, Eurasiatique, Nord-américaine et Pacifique, n’échappe pas à la règle. A tel point que le symbole du Japon, le Fuji Yama, soit un volcan.

La légende du volcan Mont Fuji

Selon la légende, c’est la lance céleste du couple Izanami et Izanagi qui fit surgir l’archipel des eaux du Pacifique. Quoi qu’il en soit, il ne compte aujourd’hui pas moins de 110 volcans en activité volcanique, et le siècle arrivant pourrait assister au réveil de 47 d’entre eux. Le volcan Aso, l’un des plus grands du monde, est d’ailleurs rentré en éruption en septembre 2015. Situé sur l’île de Kyushu, au sud du Japon, il forme la plus vaste caldeira du monde en activité. Si ses 25 kilomètres de diamètre sont un attrait touristique certain, ses émanations gazeuses sulfurées et ses retombées de projections le rendent extrêmement dangereux.

C’est sur l’île d’Honshu, la plus grande du Japon, que se dresse le Mont Fuji, l’un des volcans les plus célèbres du patrimoine mondial. Montagne sacrée pour les shintoïstes et les bouddhistes, sa silhouette en pente douce à de tout temps inspiré peintres et dessinateurs, tel Hokusaï et ses Cent vues du Mont Fuji. Si sa vue engendre la sérénité, il est pourtant considéré comme encore actif, sa dernière éruption remontant à l’an 1707. Tokyo, qui se trouve à une centaine de kilomètres, ne fut alors pas épargnée par les retombées de scories et de cendres volcaniques. Culminant à 3.776 mètres, ce géant majestueux attire à lui d’innombrables randonneurs et visiteurs. C’est chaque année 300.000 personnes qui gravissent les pentes pour atteindre le sommet du Mont Fuji de juillet à la mi-septembre, le Fujisan étant pour de nombreux japonais un véritable lieu de pèlerinage. Le Mont Fuji se laissera découvrir pour les passagers de la croisière Japon

 


Toute cette activité volcanique ne donne pas uniquement lieu à de magnifiques parcours de randonnées, elle offre aux habitants et aux visiteurs les joies des sources thermales, les onsen japonaises. L’archipel compte ainsi plus de 3 000 sources chaudes, sont recensées à travers le pays, lieux de détente ou d’actions curatives. Citons aussi un autre fameux volcan nippon, le Sakurajima, qui, tout au long de l’année, recouvre les trottoirs de Kagoshima d'une fine couche de cendre, et le Mont Hakone, point de vue imprenable sur le Fuji Yama.

Le Mont Fuji, ce lieu sacré, source d'inspiration artistique, inscrit depuis 2013 au patrimoine mondial de l’UNESCO, est un incontournable du Japon, à découvrir de manière originale lors d’une croisière dans les eaux nippones.

Comment se rendre au Mont Fujiyama ?

Aller au volcan Fuji YamaAller admirer le Mont Fuji, cet éternel symbole du Japon, est donc un incontournable pour tous ceux qui souhaitent partir au Japon. Comment s’y rendre ? Le mont Fujiyama est situé sur l’île d’Honshu et il est possible de rejoindre la plus célèbre montagne du Japon en voiture, en train ou en bus.

Depuis Tokyo la capitale du Japon, il vous faudra à peu près 2h de voiture et 2h30 de bus pour arriver aux pieds du mont Fuji si vous souhaitez directement démarrer l'ascension. Les cinq lacs entourant le mont Fuji sont aussi accessibles en train et pour cela, le mieux est de vous munir d’un Japan Rail Pass afin de faire des économies. La ville la plus proche est Fujikawaguchiko, au bord du lac Kawaguchiko, au nord de la montagne sacrée. C’est un spot idéal pour prendre de superbes clichés.

Fujinomiya est une autre ville, placée au sud-ouest du volcan entre Tokyo et Nagoya, et dotée d’une gare Japan Rail. Si vous souhaitez visiter la pagode Chureito avec une vue magnifique de paysage japonais, le point culminant du Japon en arrière-plan, le mieux est de vous rendre à la station Shimoyoshida. Non loin du volcan Mont Fuji se trouve la péninsule d'Izu, dans la préfecture de Shizuoka où vous pourrez profiter de plages paradisiaques et contempler d’époustouflants paysages.

Que visiter au Mont Fuji ?

De très nombreux visiteurs choisissent de faire l'ascension du mont Fuji - car c’est un exercice abordable même pour les randonneurs sans grande expérience. Il faut savoir que lorsqu’un japonais gravit le Mont Fuji, c’est pour lui comme un pèlerinage. Des pieds de la montagne au sommet du mont Fuji, l'ascension est autorisée du 1er juillet à la mi-septembre seulement. Pour information, l’altitude du Mont Fuji est de 3776 mètres.

Le Fujisan World Heritage Center explique en détail le site de ce patrimoine mondial. N’oublions pas que le Japon est une terre volcanique. Si la dernière Mont Fuji éruption date de 1707, une activité volcanique de grande ampleur est observée depuis 2011.

Observation du volcan Fuji

Autour du Mont Fujiyama, il existe de multiples points de vue pour profiter des somptueux paysages environnants. Par exemple, la forêt avoisinant le temple bouddhiste zen de Choan-ji abrite deux cent soixante statues de moines. Une ballade magnifique à pratiquer en automne pour profiter des érables qui y rougissent alors. Une belle activité est de louer des vélos électriques pour faire le tour du lac Kawaguchiko. Si le temps n’est pas de la partie, empruntez un des bus touristiques adaptés.

Publié le lundi 20 septembre 2021 à 13:44

À propos de l'auteur

Fred Fred Santos : Fred Santos : Journaliste, Fred vous informe sur l'actualité du monde des croisières.