Croisières d'exception devient Voyages d'exception - En savoir plus

14ème destination : L’isthme de Panama, destination aux mille trésors

Discret, le Panama vit encore presque secrètement dans l’ombre de ses voisins le Costa Rica et la Colombie. Mais en listant ses innombrables atouts, on peut présager qu’il sortira bientôt en pleine lumière.

14ème destination : L’isthme de Panama, destination aux mille trésors
Partagez cette info avec vos amis :

Discret, le Panama vit encore presque secrètement dans l’ombre de ses voisins le Costa Rica et la Colombie. Mais en listant ses innombrables atouts, on peut présager qu’il sortira bientôt en pleine lumière. On aurait tort de penser que cette fine bande de terre posée entre Mer des Caraïbes et Océan Pacifique se résume exclusivement à son célèbre canal et encore moins à ce chapeau iconique auquel il a donné son nom, mais qui est équatorien avant d’être panaméen !

 

Où terre et mer, ne font qu'un...

Comment imaginer que sur cet isthme qui relie les deux Amériques on trouve une telle richesse de paysages ? Ici, terre et mer sont plus qu’étroitement liées offrant à la nature un espace de liberté et d’épanouissement formidable. Véritable paradis végétal et animal, le Panama condense en son territoire une biodiversité exceptionnelle qui n’a rien à envier à la gigantesque Amazonie. Au nord, les chaînes montagneuses de la région de Chiriqui sont piquées de volcans massifs à la tête desquelles le Barú culmine du haut de ses 3 474 mètres. Là-haut, la température avoisine fréquemment les 0°C couvrant occasionnellement sa cime de neige. De ses pentes fertiles naissent plusieurs fleuves qui poursuivent leur descente jusqu’au Pacifique. En contrebas de ce géant, la paisible ville de Boquete est un rendez-vous apprécié des amateurs de café d’exception. A l’extrême opposé géographique, les marais et forêts tropicales du Darien s’étendent de part et d’autre de la frontière avec la Colombie, formant le plus grand parc national d’Amérique centrale et l’un des écosystèmes les plus riches du continent. On comprendra alors aisément que le Panama soit un paradis pour les amoureux de nature, amateurs comme spécialistes. Une aventure qui promet d’être inoubliable ! Enfin, pour ceux que l’effort physique pourrait décourager, le Panama réserve également des moments d’oisiveté absolument délectables ! Avec près de 3 000 kilomètres de côtes et 1 500 îles regroupées en archipels paradisiaques, les rivages de ce sanctuaire naturel sont un festival de plages dorées, de lagunes et de criques aux eaux turquoises peuplées de poissons multicolores, d’étoiles de mer et de dauphins. Des décors enchanteurs que les croisiéristes peuvent avoir la chance d’admirer par deux fois en empruntant les écluses du célèbre canal de Panama qui relie l’Atlantique au Pacifique.

 

*Une prouesse technique hors-norme : le Canal de Panama

L’entreprise pharaonique de sa construction ne fut pas sans rebondissements. Une prouesse technique hors-norme qui a marqué l’histoire du pays et transformé son économie. Sa traversée est une expérience unique qui se révèle riche d’enseignements et aide à mieux comprendre ce petit pays à la position stratégique. On y pénètre côté Pacifique par la vibrante Panama City, capitale touristique et économique du pays qui profite d’un mélange réjouissant d’architectures et propose de belles distractions. Aux vestiges coloniaux de son coeur historique se mêlent les gratteciel de la cité moderne. Attention, dans la capitale comme à Portobelo, autre cité historique incontournable, la fête fait partie intégrante du mode de vie des panaméens et les rues s’animent à la moindre occasion ! L’année est rythmée par des temps forts immanquables comme le carnaval annuel. Ici, on aime se rassembler dans l’allégresse autour des musiques, des danses et des traditions folkloriques du pays. 

 

5 choses étonnantes sur le Panama

  • Le Panama est riche de 10 000 espèces végétales (1 500 endémiques) et d’un millier d’espèces d’oiseaux
  • Nager dans l’océan Atlantique et l’océan Pacifique dans la même journée, c’est possible !
  • Le balboa, monnaie locale, ne circule que sous forme de pièces
  • Le canal de Panama, c’est 5 % du commerce maritime mondial
  • Le Panama ne possède pas d’armée

Publié le vendredi 14 août 2020 à 16:12

À propos de l'auteur

Araukana Weiss Araukana Weiss : journaliste, vous informe sur le monde des croisières. Retrouvez plusieurs de ces articles en suivant les actualités de Croisières d'exception